Retour

Bourses CEA (Commission Économique pour l'Afrique) pour jeunes spécialistes africains

Bourses CEA (Commission Économique pour l'Afrique) pour jeunes spécialistes africains

La CEA invite les jeunes spécialistes africains répondant aux conditions requises à présenter leur candidature pour une bourse dans l’un des domaines suivants :

  • Politiques macroéconomiques, gouvernance économique et finances publiques;
  • Développement du secteur privé et financement, y compris les modes de financement novateurs et les marchés de capitaux;
  • Pauvreté, inégalités et développement social ;
  • Égalité des genres et autonomisation des femmes ;
  • Dynamique démographique au service du développement ;
  • Innovation et technologie ;
  • Changement climatique et gestion des ressources naturelles, y compris économie verte
  • Politiques d’industrialisation et de diversification économique ;
  • Planification du développement et statistique ;
  • Intégration régionale ; infrastructure et commerce ;
  • Économie du travail et emploi.

Les femmes qualifiées et les jeunes chercheurs sont particulièrement invités à postuler.

Le programme de bourses vise à permettre à des jeunes spécialistes d’acquérir une expérience professionnelle et pratique avant d’entamer une carrière dans la recherche ou le développement international dans le secteur public des États membres. Les boursiers se familiariseront également avec les vastes programmes et services que la Commission met au service des États membres et des organismes sous-régionaux pour les aider à répondre aux priorités de l’Afrique en matière de développement socioéconomique.

FONCTIONS ET RESPONSABILITÉS

Dans la limite des pouvoirs qui lui sont délégués, les candidats retenus exercent les fonctions suivantes :

Les boursiers souscrivent à un programme de travail relatif au développement économique et social, défini en accord avec la division, le bureau sous-régional ou le centre qui les reçoivent. Ils contribuent à l’activité de la Division, du Bureau sous-régional ou du Centre en effectuant des recherches et des études analytiques, en rédigeant des rapports et en appuyant d’autres activités, en fonctions des instructions données.

Les tâches qui leur seront confiées peuvent notamment porter sur la collecte, l’évaluation, l’interprétation et l’analyse d’informations sur les questions de développement socioéconomique et politique dans les domaines d’action pertinents. Les boursiers apporteront aussi une contribution aux rapports techniques et d’orientation et aux notes d’information ; ils apporteront un appui à l’organisation et au service des réunions de groupe d’experts, d’ateliers et de séminaires et s’acquitteront de diverses tâches administratives en vue de la bonne exécution des activités.

QUALIFICATIONS

Formation

Un diplôme universitaire de haut niveau (maîtrise/master, doctorat ou équivalent) en affaires internationales, développement, diplomatie, économie, sciences politiques et sociales, paix et sécurité humaine, administration publique, droit, ressources minérales et naturelles ou dans un domaine connexe est exigé.

Expérience professionnelle

Des travaux de recherche scientifique ou académique dans les domaines d’action sont exigés. Une expérience de travaux de recherche ou d’analyse dans le domaine du développement socioéconomique et politique, la gestion ou le droit des ressources naturelles, l’intégration régionale, le développement des infrastructures, la gouvernance, la paix ou d’autres domaines connexes dans le contexte de l’Afrique, soit dans les milieux universitaires soit dans le secteur privé, le secteur public ou la société civile, est un atout.

Connaissances linguistiques

L’anglais et le français sont les langues de travail du Secrétariat de l’ONU. Les candidats doivent maîtriser, à l’oral comme à l’écrit, l’anglais ou le français. Une connaissance pratique de l’autre langue est souhaitable.

COMPÉTENCES

Professionnalisme

Connaissances et compréhension approfondies des questions de développement socioéconomique et politique ; aptitude conceptuelle et stratégique à analyser et évaluer des questions essentielles relatives au développement socioéconomique et politique en Afrique, y compris aptitude à traduire les données relatives au développement en analyses pertinentes sur les politiques ; aptitude à effectuer des travaux de recherche avec un minimum de supervision. Apporter à l’exécution de ses tâches la conscience et le souci d’efficacité voulus pour être en mesure d’honorer les engagements contractés, de tenir les délais impartis et d’obtenir les résultats escomptés ; agir pour des motifs professionnels plutôt que personnels ; persévérer face aux obstacles et aux difficultés ; garder son calme dans les situations de crise. Prendre la responsabilité de transversaliser la problématique hommes-femmes et d’assurer l’égale participation des femmes et des hommes dans toutes les activités.

Aptitude à planifier et à organiser

Définir clairement des buts compatibles avec les stratégies convenues ; hiérarchiser les activités et tâches prioritaires ; modifier les priorités en fonction des besoins ; prévoir suffisamment de temps et de ressources pour mener sa tâche à bien ; tenir compte des risques et des imprévus dans la planification ; suivre l’exécution des plans et les modifier s’il y a lieu ; tirer le meilleur parti du temps dont on dispose.

Aptitude à la communication

Excellentes aptitudes à la communication, à l’oral et à l’écrit, notamment à faire de manière claire et concise des exposés de haut niveau devant les pairs et les parties prenantes, aux niveaux institutionnel, régional et international.

Esprit d’équipe

Aptitude à nouer et entretenir de bonnes relations de travail avec des personnes de différentes nationalités et cultures, avec tact et dans le respect de la diversité.

CONDITIONS DE LA BOURSE

Les règles et règlements des Nations Unies régissant les postes temporaires et les conditions ci-après s’appliqueront :

  1. Les candidats doivent être ressortissants d’un État membre de la Commission économique pour l’Afrique ;
  2. Les candidats doivent avoir obtenu leur diplôme avant le 1er mars 2019, maîtrise ou doctorat, ou diplôme de niveau équivalent ;
  3. Les candidats doivent s’intéresser à un ou plusieurs des domaines thématiques identifiés ;
  4. Les candidats sélectionnés travailleront sur un projet prédéfini, conçu pour contribuer à des aspects spécifiques du programme de travail de la Division, du Bureau sous-régional ou du Centre de la CEA où ils seront affectés, et à d’autres activités ;
  5. Les candidats devront participer à des réunions nationales, régionales ou internationales, selon que de besoin ;
  6. Les candidats devront soumettre un document de recherche révisé par des pairs à la fin de leur affectation ;
  7. Les candidats feront partie d’une association d’anciens boursiers de la CEA et deviendront membres d’une « communauté de pratique » spécialisée en développement international ;
  8. Les candidats doivent être âgés de moins de 35 ans au moment du dépôt de leur candidature.

LOGISTIQUE

  1. Les boursiers doivent pouvoir arriver au lieu d’affectation le 1er mars 2019 au plus tard.
  2. Ils recevront un billet d’avion aller-retour de leur pays de résidence à leur lieu d’affectation.
  3. Ils recevront une prime d’installation unique d’un montant de 3 000 dollars des États-Unis et une allocation mensuelle de 3 000 dollars des États-Unis pendant toute la durée de la bourse. Il est à noter que la dernière allocation mensuelle ne leur sera versée que sur présentation d’un rapport de recherche examiné par des pairs, d’un compte rendu complet de la période de bourse, d’une évaluation finale de leur performance approuvée par leur superviseur, d’un formulaire d’évaluation du programme de bourse dûment rempli et d’une carte d’embarquement ou d’un tampon d’immigration indiquant qu’ils ont quitté leur lieu d’affectation et sont retournés dans leur pays, si ces deux lieux sont distincts, à l’expiration du programme de bourses.

COMMENT POSTULER

Les candidats doivent soumettre les documents suivants :

  • Lettre de motivation
  • Notice personnelle (PHP) (veuillez consulter le site https://inspira.un.org pour créer votre notice personnelle)
  • Une proposition de recherche d’au moins 1 000 mots (dans le domaine thématique de prédilection des candidats, choisi parmi les thèmes énumérés dans la section Informations générales)
  • Copie des titres et diplômes universitaires
  • Copie de la page d’informations du passeport
  • Trois lettres de référence/recommandation

Les dossiers de candidature doivent être adressés par courrier électronique à l’adresse indiquée ci-dessous, en précisant la référence du programme de bourse en objet.

TOUTES LES CANDIDATURES DOIVENT ÊTRE ADRESSÉES À :

recruitmentPPost@un.org

Objet : Bourses CEA pour jeunes spécialistes africains, Réf. : HRS29-05-05-03

IMPORTANT :

L’ONU NE PERÇOIT DE FRAIS À AUCUN STADE DU RECRUTEMENT (DÉPÔT OU TRAITEMENT DE LA CANDIDATURE, ENTRETIEN, FORMATION, ETC.), ET ELLE NE DEMANDE AUCUNE INFORMATION BANCAIRE.

VEUILLEZ NOTER QUE LES CANDIDATURES SOUMISES OU REÇUES APRÈS LA DATE LIMITE INDIQUÉE NE SERONT PAS PRISES EN COMPTE.

0 commentaire
Soyez la première personne à vous exprimer sur cet article !
Laissez un commentaire